Avis de lecture » Les nouveautés

La Fontaine aux violettes - BOURDON Françoise

Couverture La Fontaine aux violettesDe Tourrettes-sur-Loup, sur les hauteurs de Nice aux beaux quartiers de Paris, quatre générations de femmes libres, vibrantes, indépendantes vont se succéder entre 1879 et 1945.
Il y a d'abord Rosine, fille de modestes paysans, qui quitte, enceinte, son pays de la violette pour devenir une courtisane en vue de la capitale. Sa fille, Eloïse, mène une vie plus rangée près de Lyon auprès de son mari instituteur. Suivront Emma aux amours ardentes, créatrice de mode qui traverse intensément les Années folles, et sa fille Béatrice, " nez " de talent dans la ville de Grasse.

Notre avis : aucune note

Une femme blessée - CARRERE D ENCAUSSE Marina

Couverture Une femme blesséeFatimah vit au Kurdistan irakien avec son mari, leurs enfants et la famille de son mari. Un jour, elle est emmenée à l'hôpital de Souleymanyeh, très grièvement brûlée. Un accident domestique, apparemment... Un premier roman poignant de Marina Carrère d'Encausse pour décrire la terrible réalité des crimes d'honneur.
Tandis que Fatimah va lutter pour vivre malgré ses blessures, pour ses enfants et le bébé qu'elle porte et qu'elle appelle le " bébé de la honte ", la vie dans son village s'organise sans elle. À tel point qu'il semble qu'elle n'ait jamais existé. Seule sa fille aînée

Notre avis : aucune note

Nature humaine - JONCOUR Serge

Couverture Nature humaine Prix Fémina 2020 - La France est noyée sous une tempête diluvienne qui lui donne des airs, en ce dernier jour de 1999, de fin du monde. Alexandre, reclus dans sa ferme du Lot où il a grandi avec ses trois soeurs, semble redouter davantage l'arrivée des gendarmes. Seul dans la nuit noire, il va revivre la fin d'un autre monde, les derniers jours de cette vie paysanne et en retrait qui lui paraissait immuable enfant. Entre l'homme et la nature, la relation n'a cessé de se tendre. À qui la faute ? Dans ce grand roman de "la nature humaine", Serge Joncour orchestre presque trente ans d'histoire nationale où se

Notre avis : 9 / 10 (1 note)

Pour en finir avec les grandes villes - FABUREL Guillaume

Couverture Pour en finir avec les grandes villes « Partout, pouvoirs économiques et politiques font front commun. Non pas pour retisser des liens respectueux avec la Terre face à une crise écologique sans précédent. Non pas pour lutter contre des injustices sociales et les inégalités territoriales déjà béantes. Non pas pour défendre les régimes démocratiques face à la multitude de dérives autoritaires qui les fragilisent. Non, leur communion porte sur un point et un seul : poursuivre sans relâche la métropolisation du monde. »
Pourtant,

Mots clés : ,
Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Tous complices ! - MARCHISIO Benoit

Couverture Tous complices ! Abel trime sur son vélo. Coursier pour une plateforme de livraison de repas à domicile, il sillonne Paris. Lena répare les bécanes défoncées. Au bord du périphérique, elle retape les vélos des mineurs ou des sans-papiers qui livrent des repas. Igor défend ce nouveau prolétariat.
Jeune avocat ambitieux, il voit dans ce combat une occasion unique de réaliser son idéal et de se faire un nom. La dégradation des conditions de travail, la frustration des coursiers conscients du jeu de dupes proposé par l'application... Voilà le décor.
Abel, Lena et Igor se trouvent

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Les cent puits de Salaga - HARRUNA ATTAH Ayesha

Couverture Les cent puits de SalagaAminah a quinze ans et guette les caravanes de marchands pour vendre un peu de nourriture pour sa famille. Jusqu’au jour où son père disparaît, ce qui la met à la merci des autres tribus. Wurche est une princesse, fille têtue d’un chef qui terrorise la région de Gonja en plein apogée du commerce d’esclaves.
Les cent puits de Salaga se déroule au Ghana dans la période précoloniale. Sur fond d’esclavage, de relations entre Africains, et de commerce entre Africains et Européens au XIXe siècle, une histoire de courage, de pardon, d’amour et

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Comment le cancer m'a fait aimer la télé et les mots croisés - ENGELBERG Miriam

Couverture Comment le cancer m'a fait aimer la télé et les mots croisésMiriam Engelberg a 43 ans lorsque son cancer du sein est diagnostiqué. Comme toute personne confrontée à ce drame, elle cherche comment faire face à ce coup du sort. Alors que de nombreux patients se tournent vers les groupes de soutien ou l'hypnothérapie, Miriam trouve son réconfort dans le dessin, sa passion de toujours. Avec Comment le cancer m'a fait aimer la télé et les mots croisés, elle nous livre son témoignage sous la forme d'une bande dessinée. Miriam Engelberg refuse dans cet ouvrage la noirceur et le désespoir que peut susciter ce sujet grave, en y ajoutant son regard décalé mais toujours terriblement

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

La métamorphose - KAFKA Franz

Couverture La métamorphoseUn beau matin, Gregor Samsa, fils d’une famille de petits-bourgeois à l’existence médiocre, se réveille changé en un coléoptère monstrueux. Face à cette transformation aussi soudaine qu’inexplicable, c’est le comportement de tout son entourage qui se métamorphose…Régi de bout en bout par une implacable logique, La Métamorphose (1915), récit cocasse et terrifiant, est le plus célèbre des textes de Kafka.

Biographie de l'auteur

Franz Kafka (1883-1924) est un écrivain tchèque de langue allemande.
Fils d'une famille juive,
Notre avis : 8 / 10 (1 note)

L'écho des promesses - LEVENSOHN Melanie

Couverture L'écho des promessesParis 1940 : Dans la Ville lumière, sous l’occupation allemande, Christian, le fils d’un banquier est amoureux de Judith, une jeune étudiante juive. Le jeune couple envisage de fuir, mais soudain Judith disparaît sans laisser aucune trace...
Montréal, 1982 : peu avant sa mort, Lica Grunberg confesse à sa fille, Jacobina, qu’elle a une demi-sœur issue d’une relation précédente. Dans les tumultes de la guerre, Lica a cependant perdu tout contact avec sa fille aînée, un abandon qu’il a regretté toute sa vie. Sa dernière volonté : que Jacobina retrouve sa demi-sœur et récrée ce lien que son père a brisé à

Notre avis : 8.25 / 10 (2 notes)

Vous n'aurez pas ma haine - LEIRIS Antoine

Couverture Vous n'aurez pas ma hainelogo coup de coeurAntoine Leiris a perdu sa femme, Hélène Muyal-Leiris, le 13 novembre 2015, assassinée au Bataclan. Accablé par la perte, il n’a qu’une arme : sa plume.
À l’image de la lueur d’espoir et de douceur que fut sa lettre « Vous n’aurez pas ma haine », publiée au lendemain des attentats, il nous raconte ici comment, malgré tout, la vie doit continuer.
C’est ce quotidien, meurtri, mais tendre, entre un père et son fils, qu’il nous offre. Un témoignage bouleversant

Notre avis : 10 / 10 (1 note)

Affichage des avis de lecture 1 à 10 | Page 1 de 16