L'ivresse du kangourou et autres histoires du bush - COOK Kenneth

Couverture L'ivresse du kangourou et autres histoires du bush

"Il y eut une longue pause, durant laquelle Benny émit de petits bruits de bouche compatissants, et enfin le kangourou ouvrit ses deux yeux injectés de sang. Je vous jure qu'à cet instant, il a grimacé... Puis il bondit soudain par-dessus la palissade et partit comme un bolide vers la brasserie." Que faire face à un kangourou qui a pris goût à la bière ? Peut-être pas le poursuivre à travers toute la ville pour le mettre en état d'arrestation... sauf chez Kenneth Cook dont les mésaventures trouvent toujours une issue aussi hilarante qu'absurde. Une simple partie de voile dans la baie de Sydney, un séjour forcé dans une cabane en compagnie d'un rat, la présence d'inoffensifs lézards à bord d'un avion, tout devient homérique.

Biographie de l’auteur

Keenneth Cook (1929-1987) était un journaliste, réalisateur, scénariste et écrivain australien. Né à Lakemba, Nouvelle-Galles du Sud en Australie, il étudia à Fort Street High School. Il a fondé un nouveau parti politique ainsi que la première ferme de papillon en Australie. Il est mort d'une crise cardiaque en 1987. De ses tribulations australiennes, Kenneth Cook a tiré trois recueils de nouvelles plébiscités par le public et publiés en français : L'ivresse du kangourou, Le koala tueur et La vengeance du wombat.

Date première édition: février 1987

Editeur: Autrement

Genre: Roman

Mots clés :

Notre avis : 8.50 / 10 (4 notes)

Enregistré le: 04 octobre 2012



Geneviève
Appréciation de lecture
L'ivresse du kangourou et autres histoires du bush
Appréciation : 6 / 10
Commentaire #4 du : 27 décembre 2012
Ces 14 nouvelles originales avec des personnages loufoques se lisent avec plaisir ,mais sans plus pour ma part .
Marie-Claire
Appréciation de lecture
L'ivresse du kangourou et autres histoires du bush
Appréciation : 10 / 10
Commentaire #3 du : 05 décembre 2012
Recueil de nouvelles à ne pas manquer au coeur de l'Australie profonde où tout peut arriver!
Vous rencontrerez des personnages tous plus loufoques les uns que les autres et surtout l'auteur lui-même, victime d'incroyables aventures avec des animaux aussi intelligents et redoutables que les humains.
C'est invraisemblable, c'est très très drôle , c'est bienfaisant!
Gislaine
Appréciation de lecture
L'ivresse du kangourou et autres histoires du bush
Appréciation : 9 / 10
Commentaire #2 du : 07 novembre 2012
14 nouvelles :
Tempête de lézards à collerette - Comment ne pas voler une voiture - L’ivresse du kangourou
Ce n’est pas du jeu - Méfiez-vous des bénévoles - Un truc bizarre
Bonnes actions et discipline - La ruse du rat - Le cavalier
Des souris et des taupes - La roue de la fortune - Renoncer à aimer les autruches
Face je gagne, pile tu perds - Tu connais celle du … ?

Ce livre est une recueil de farces et paris, d'incompréhension Homme-Animal et d'auto-dérision,
Le tout servi avec un talent de conteur incontestable et un brin d'exagération.

Un livre drôle ... ne boudez pas ce plaisir venu d'Australie !
Michel-Henri
Appréciation de lecture
L'ivresse du kangourou et autres histoires du bush
Appréciation : 9 / 10
Commentaire #1 du : 10 octobre 2012
Au travers de ces quatorze nouvelles, l'auteur nous fait vivre une série d'aventures dont le point commun est une issue souvent loufoque en tout cas hilarante.
Avec un talent de conteur hors pair, il nous emmène sur les chemins sauvages de l'Australie en pratiquant la dérision et beaucoup l'auto dérision. S'y mêle un zeste de magie mais sans jamais tomber dans le pathos pseudo ethnologique, bien au contraire. Ici l'aventure c'est un peu l'outback, l'arrière pays sauvage, mais ce sont surtout des situations cocasses, des petites anecdotes qui "montées" de main de maître, deviennent de petits joyaux de drôlerie.
Attention ! Après la lecture de ce recueil vous n'aurez qu'une envie, vous procurer les autres ouvrages de Kenneth Cook parus chez le même éditeur.
Dernière édition : 10 octobre 2012, 14:54:24 par gislaine  

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :