Le koala tueur : Et autres histoires du bush - COOK Kenneth

Couverture Le koala tueur : Et autres histoires du bush

Avec ses redoutables crocodiles, ses koalas féroces et ses cochons sauvages assoiffés de sang, l'impitoyable bush australien reste un territoire indompté. Et ce n'est pas Kenneth Cook qui aurait pu l’apprivoiser ! Cook a réuni, peu avant sa disparition, ces histoires courtes toutes plus hilarantes les unes que les autres, inspirées par ses tribulations à travers l'Australie. D'après lui, chacune de ces quinze rencontres avec la faune sauvage s'est déroulée comme il le raconte ici, même si elles paraissent incroyables. Dépaysement garanti, dans un grand éclat de rire.

Biographie de l’auteur

Keenneth Cook (1929-1987) était un journaliste, réalisateur, scénariste et écrivain australien. Né à Lakemba, Nouvelle-Galles du Sud en Australie, il étudia à Fort Street High School. Il a fondé un nouveau parti politique ainsi que la première ferme de papillon en Australie. Il est mort d'une crise cardiaque en 1987. De ses tribulations australiennes, Kenneth Cook a tiré trois recueils de nouvelles plébiscités par le public et publiés en français : L'ivresse du kangourou, Le koala tueur et La vengeance du wombat.

Date première édition: février 1986

Editeur: Autrement

Genre: Roman

Mots clés :

Notre avis : 9 / 10 (1 note)

Enregistré le: 04 octobre 2012



Michel-Henri
Appréciation de lecture
Le koala tueur : Et autres histoires du bush
Appréciation : 9 / 10
Commentaire #1 du : 12 décembre 2012
Kenneth Cook à travers ces nouvelles, manie encore et toujours cet humour décalé qui semble faire de situations improbables voir carrément impossibles le quotidien des habitants du bush, humains et animaux mélangés.
La nouvelle « L'or noir » est particulièrement savoureuse. Le civilisé plein de bons sentiments, pense pouvoir aider l'aborigène forcément arriéré. En fait celui-ci se révèle bien plus retord et tout aussi malin que les soi-disant civilisés.
Quelquefois les choses sont plus dramatiques comme dans la nouvelle 'Quelques spécimens intéressants » mais il y a toujours sujets à ironie ou amusement sur les comportements humains.

Extraits : « L'un des mythes répandus sur l'Australie, c'est qu'elle n'abrite aucune créature dangereuse, hormis les crocodiles, les serpents et les araignées. C'est faux, il y a aussi les aborigènes et les chameaux. Individuellement ils sont redoutables. Ensembles, ils sont quasi mortels » (Tours de chameau : cinq dollars)

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :