Une vie entre deux océans - STEDMAN Margot L

Couverture Une vie entre deux océans

Libéré de l’horreur des tranchées où il a combattu, Tom Sherbourne, de retour en Australie, devient gardien de phare sur l’île de Janus, une île sur les Lights, sauvage et reculée. À l’abri du tumulte du monde, il coule des jours heureux avec sa femme Isabel ; un bonheur peu à peu contrarié par l’impossibilité d’avoir un enfant.
Jusqu’à ce jour d’avril où un dinghy vient s’abîmer sur le rivage, abritant à son bord le cadavre d’un homme et un bébé sain et sauf. Isabel demande à Tom d’ignorer le règlement, de ne pas signaler « l’incident » et de garder avec eux l’enfant. Une décision aux conséquences dévastatrices…
Un premier roman plébiscité dans le monde entier qui interroge les liens du coeur et du sang.

Biographie de l’auteur

M. L. Stedman est née en Australie et vit désormais à Londres. Une vie entre deux océans est son premier roman, qui a connu un succès international impressionnant. M. L. Stedman a également obtenu deux prix décernés par les libraires indépendants en Australie et a été finaliste du Women's fiction Prize. Le roman sera adapté au cinéma par DreamWorks.

Date première édition: octobre 2013

Editeur: Stock

Genre: Roman

Mots clés :

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Enregistré le: 06 avril 2014



MB
Appréciation de lecture
Une vie entre deux océans
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #1 du : 11 avril 2014
Au cours de la lecture je me suis demandé si moi aussi j'aurais agi comme cette femme qui, après avoir tenté trois grossesses, en vain, avait décidé malgré la mise en garde de son mari, de garder cette petite fille âgée de deux mois arrivée jusqu'à ce lieu isolé, le phare de Janus en évitant d'imaginer que l'enfant puisse avoir encore sa mère qui devait la chercher !

"Quiconque a travaillé dans un phare pourra vous parler de ce que sont l'isolement et l'envoûtement...Vous pouvez vivre l'histoire que vous choisissez de vous raconter et personne ne vous dira que cela n'a aucun sens, ni les mouettes, ni les prismes, ni le vent".

L'enfant à laquelle ils ont donné le prénom de Lucie s'appelle 'Lulu Duphare'.

Cependant ce choix aura des conséquences funestes que je vous laisse découvrir.

J'ai trouvé beaucoup de délicatesse dans les rapports tissés entre la mère 'de substitution' et l'enfant.
Dernière édition : 11 avril 2014, 11:54:42 par gislaine  

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :