Nos voisins du dessous : Chroniques australienne - BRYSON Bill

Couverture Nos voisins du dessous : Chroniques australienne

« Dans l’avion qui m’emportait vers l’Australie, je me suis aperçu, un peu honteux, qu’une fois de plus j’avais oublié le nom de leur Premier ministre. Cela m’arrive sans arrêt avec le Premier ministre australien : j’enregistre son nom et puis, presque aussitôt, je l’efface de ma mémoire, ce qui me donne un terrible complexe de culpabilité. Parce que j’estime qu’il devrait y avoir au moins une personne qui le connaisse hors de l’Australie… »
Ça c’est du Bryson tout craché, et bien sûr tout son livre sur l’Australie est ainsi. Voilà un pays qui fait rêver, dites-vous ? Sans doute, à part qu’il compte les animaux les plus voraces et venimeux, des déserts où mieux vaut ne pas s’aventurer pour un petit besoin, et puis des drôles de gens, mais tout de même bien attachants quand on arrive à leur faire sentir qu’on ne les considère pas comme des ploucs du bout des antipodes.
Bryson n’est pas vraiment un super-héro, mais il fait quand même tout ce qu’il peut pour devenir un Indiana Jones - mâtiné de Mr Bean… Cette fois il sillonne l’Australie en tous sens et s’attache à en aborder les thèmes les plus divers : faune et flore, bien sûr, mais aussi histoire (d’extraordinaires anecdotes sur l’exploration du coin), économie, sans oublier la « question aborigène », dont il nous révèle les horreurs, ainsi les enfants définitivement arrachés à leurs familles dans les années 1930 pour être « rééduqués ». Car il sait aussi être sérieux, Bryson, et s’il glisse un peu d’humour noir sur quelques thèmes graves de la colonisation, c’est pour mieux nous en faire mesurer l’aberration. Bref, l’Australie est une destination alléchante qu’on finit souvent par écarter de sa liste de projets de voyage à cause du prix. Alors un conseil : acheter simplement le prochain Bryson, vous voyagerez quasiment gratis en Australie…

Biographie de l’auteur

Bill Bryson est " un enfant de l'Iowa qui pratique cet humour à base d'autodérision typiquement britannique " (Paris Match). Il est l'auteur chez Payot de deux autres récits inénarrables : Motel Blues et American Rigolos. Chroniques d'un grand pays.

 

Date première édition: avril 2003

Editeur: Payot

Genre: Roman

Mots clés :

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Enregistré le: 04 octobre 2012



Michel-Henri
Appréciation de lecture
Nos voisins du dessous : Chroniques australienne
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #1 du : 30 novembre 2012
Ce livre est sous-titré "Chroniques australiennes". il s'agit bien de chroniques au sens journalistique du terme, mais c'est aussi, puisqu'il est suffisamment exhaustif, un véritable guide de voyage. Qu'on aimerait en trouver plein de comme ça des guides de voyage ! En effet celui-ci est écrit par quelqu'un qui premièrement est amoureux de son sujet, deuxièmement qui se présente comme un béotien en matière d'australologie tant il a conscience que le sujet est vaste ... et méconnu, troisièmement qui fait preuve de beaucoup d'humour.
Il ne montre pas une admiration béate pour les australiens - qui aime bien châtie bien - mais il aime profondément ce peuple, à tel point qu'il ne cache pas ses défauts. Il leurs demande seulement d'en revendiquer certains qui ne sont des défauts qu'à leurs yeux.
Concernant les aborigènes, il ne fait pas l'impasse. il en parle peu c'est vrai mais il en parle et c'est un point qu'il met énergiquement au débit des australiens. Il explique aussi clairement que s'il en parle peu, c'est parce qu'ils sont les grands absents de l'Australie actuelle. On ne les voit pas et les contacts entre les deux communautés sont inexistants.
C'est peut-être sur cet aspect que le livre a le plus vieilli. Il me semble que les choses évoluent actuellement vers une plus grande reconnaissance des cultures indigènes.
En tout cas si vous allez prochainement en Australie, il vous faut obligatoirement potasser ce livre. Et si vous restez ici faites de même, rien que pour le plaisir de voyager par l'esprit.
Dernière édition : 30 novembre 2012, 11:05:07 par moderateur  

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :