Cours de philosophie en six heures un quart - GOMBROWICZ Witold

Couverture Cours Philo

Un itinéaire désacralisant à travers les interprétations de l'homme et du monde qui ont fondé l'Occident moderne. De Kant à Hegel, de Schopenhauer à Kierkegaard, de Sartre à Heidegger, l'excentrique leçon de philosophie du plus grand écrivain polonais de ce siècle. En six heures un quart, Gombrowicz (1904 - 1969) réduit à sa plus simple expression l'histoire de la pensée, laissant au marxisme le quart d'heure final. Un texte plein d'humour, de brillantes intuitions et de fureurs contre une philosophie désormais loin de la vie et des problèmes réels de l'homme. Ce bref essai est, au fond, une sorte d'antimanuel et en même temps une déclaration d'amour tragi-comique pour la philosophie.

Biographie de l'auteur

Witold Gombrowicz, né en 1904 en Pologne alors russe, mort en 1969 en France près de Nice est un écrivain polonais. Il est aujourd'hui reconnu comme l'un des plus grands auteurs du XXe siècle et a influencé de nombreux écrivains, tels que Milan Kundera.

 

 

Date première édition: novembre 1995

Editeur: Rivages

Genre: Essai

Mots clés :

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Enregistré le: 03 septembre 2008



Frédéric
Appréciation de lecture
Cours de philosophie en six heures un quart
Appréciation : 7 / 10
Commentaire #1 du : 29 décembre 2008
Witold Gombrowicz prodigua des cours de philosophie à sa femme Rita ainsi qu’à Dominique de Roux.

Il expose les directions philosophiques suivies par :

_ Kant qui apporta la notion de rationalisme, sur des bases de Husserl (critique de la raison pure et critique de la raison pratique.)
_ Schopenhauer et sa célèbre assertion. « Voilà que personne ne sait ce qu’est la chose en soi, et bien moi, je le sais. Je le sais par intuition intérieure. »
Il ouvrit la porte d’une nouvelle pensée philosophique : La philosophie cesse d’être une démonstration intellectuelle, pour rentrer en contact direct avec la vie. Cette vue est annonciatrice de la philosophie existentielle.
_ Hegel dont la thèse fondamentale était : Ce qui est rationnel est réel, ce qui est réel est rationnel.
_ Kierkegaard se voulant être l’antithèse de Hegel. Cette guerre des philosophies sera la genèse de l’existentialisme, qui s’appuie sur la méthode phénoménologique de Husserl.
_ Sartre qui prônait la finalité en opposition à la causalité.
_ Heidegger et sa recherche ontologique et existentielle.
_ Marx qui reprocha à Hegel, dont il pris beaucoup, sa logique trop abstraite. Il dit : « Le problème du philosophe n’est pas de comprendre le monde, mais de le changer. »
Sa thèse fut que le marxisme était une nécessité historique absolue, arrivant par le fait de lois économiques inexorables, par la concentration des capitaux dans un petit groupe qui serait anéanti par la masse énorme des miséreux. Les marxistes veulent introduire la dictature du prolétariat, non la démocratie, mais la dictature.
_ Nietzsche dont la généalogie philosophique fut, Darwin, Spencer, Bismarck, Schopenhauer.

Une excellente initiation à la philosophie pour les novices ainsi qu’un rappel valable pour les plus aguerris.
Dernière édition : 29 décembre 2008, 01:08:08 par gislaine  

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :